//
you're reading...
Action

Iran: Sakineh Mohammadi – Ashtahi ne doit pas mourir lapidée!

Une Iranienne accusée d'adultère condamnée à mort

Sakineh Mohammadi- Ashtahi a 43 ans. Elle a déjà subi 99 coups de fouet et devait être lapidée ce vendredi, pour adultère. Elle a été épargnée. Mais jusqu’à quand ? Son avocat joint par Le Figaro s’inquiète. Il ne sait pas « si la peine de (sa) cliente a été remplacée par une autre peine, comme la pendaison, par exemple, si elle va être libérée, ou bien si elle doit se préparer pour un autre jugement ».
Le Figaro raconte l’histoire de cette femme. Convaincue d’adultère, elle devait être lapidée, hier. Son exécution a été évitée, in-extremis. Mais son sort demeure très incertain. Elle a 43 ans. Elle a déjà subi 99 coups de fouets. Elle ne doit pas mourir. Nous devons tous faire quelque chose.
Qu’est-ce que la lapidation ? Une pratique barbare. Le condamné est placé debout dans un trou. Seules sa tête et son torse sont hors de terre. Des hommes lui jettent des pierres. Mais attention, pas n’importe comment, c’est très précis. Il s’agit de faire souffir le plus longtemps possible avant que la mort ne survienne. Le condamné meurt sous la torture. Massacré, déchiquté, broyé sous les vociférations d’autres hommes heureux de leur abominable crime perpétré au nom de Dieu. Cela se passe au XXIème siècle !
Oui, cela se passe en Iran au XXIème siècle et pas dans l’Antiquité comme dans le film Agora. Cela se passe aujourd’hui, sur notre planète. C’est proprement monstrueux et révoltant.
Amnesty International dénonce, sans relâche cette pratique indigne. Car le cas de Sakineh Mohammadi- Ashtahi, n’est pas unique. Alors que l’Iran a affirmé en 2002 avoir appliqué un moratoire sur ce mode d’exécution, il n’en est rien. Plusieurs condamnés ont subi ces effroyables tortures et en sont morts au terme de souffrances inouIes.
Onze personnes dont Sakineh Mohammadi- Ashtahi, croupissent encore dans les geôles iraniennes, la peur au ventre. Ces hommes et ces femmes savent que leur mort sera atroce. Tout ça pour avoir été accusé d’adultère. Tu parles d’un crime !
Nous pouvons tous faire quelque chose. Amnesty Etats-Unis diffuse les adresses mail des responsables iraniens à contacter . Si vous décidez de vous joindre à cette action, n’inscrivez aucune insulte, aucun mot de colère, cela ne ferait que nuire à la femme que nous voulons tous sauver. Si vous ne pratiquez pas l’anglais, recopiez le texte d’Amnesty. Le but est de montrer que le reste du monde est au courant de ce qui se passe en Iran, le dénonce et que la mort de Sakineh Mohammadi- Ashtahi et de ses compagnons d’infortune serait une honte sanglante pour ce pays

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

juillet 2010
D L M M J V S
« Juin   Août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :