//
Amitié Judéo-Chrétienne

– Janine Elkouby, vous êtes la nouvelle présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette association ?
L’Amitié Judéo-Chrétienne est née en 1948. Aux lendemains de la guerre, l’Eglise, traumatisée par la Schoa, s’interroge sur sa responsabilité dans l’antisémitisme séculaire de l’Europe et dans le cataclysme sans précédent qu’il a généré. En juillet 1947, se réunit à Seelisberg, en Suisse, une conférence internationale, groupant 70 personnalités juives et chrétiennes venues de 17 pays, parmi lesquelles Jules Isaac, les Grands rabbins Jacob Kaplan et Alexandre Safran, avec pour objectif de réfléchir sur les racines chrétiennes de l’antisémitisme. Cette conférence produit un texte intitulé « Les dix points de Seelisberg », qui serviront de plateforme à la réflexion menée conjointement par les Juifs et les Chrétiens durant les six décennies à venir, et jette les bases de l’Amitié Judéo-chrétienne, qui sera créée l’année suivante par Jules Isaac et Edmond Fleg.
– Voilà pour l’historique. Mais aujourd’hui ? Quelle est la fonction de l’AJC ?
Elle a pour objectif essentiel de favoriser entre Juifs et Chrétiens l’établissement de relations fondées sur le respect et le dialogue. Jusqu’à sa prise de conscience consécutive à la guerre, l’Eglise s’en tient à la théologie de la substitution, selon laquelle la Nouvelle Alliance rendrait caduque l’Ancienne et selon laquelle le « Verus Israël » serait à présent constitué par les Chrétiens, les Juifs étant disqualifiés par leur aveuglement et leur obstination à ne pas reconnaître le Sauveur. Désormais l’Eglise, dans un revirement spectaculaire qui ne fera que se confirmer dans les différents textes qu’elle publie, renonce à la théologie de la substitution, reconnaît les Juifs comme des « frères aînés » et rend publique une déclaration de repentance, concernant l’antijudaïsme millénaire dont elle a fait preuve. Dans les textes ultérieurs, elle reconnaît la validité et la richesse de la lecture juive des textes, dont les chrétiens eux-mêmes ont à tirer des enseignements. L’AJC est un témoin et un acteur privilégié du changement de climat dans les relations judéo-chrétiennes : née de la volonté conjointe de Chrétiens et de Juifs d’instaurer enfin un dialogue nécessaire, elle s’y emploie en réfléchissant au passé et en jetant les bases d’un avenir différent.

– Tout cela concerne essentiellement les Chrétiens. Quel rôle peuvent avoir les Juifs dans cette démarche ?
Les Juifs sont bien conscients, tout d’abord, de la nouveauté de cette démarche et des perspectives inédites qu’elle ouvre dans leurs relations avec les Chrétiens : pour la première fois, l’antijudaïsme est condamné par l’Eglise, jusque dans sa racine théologique ; ce n’est pas rien ! Les données de l’histoire se sont radicalement modifiées et c’est une chance inouïe pour nous, car nous avons désormais un allié de taille dans la lutte contre l’antisémitisme. La hiérarchie ecclésiastique s’emploie à revoir les textes liturgiques et à en éliminer toute formulation offensante à l’encontre des Juifs, en demandant parfois le concours de ces derniers pour ce travail.
Je voudrais témoigner ici de l’écoute et du respect que je rencontre auprès de nos interlocuteurs chrétiens et qui caractérisent nos échanges, des échanges qui vont bien au-delà des formules de politesse, des échanges qui impliquent authenticité, franchise et capacité à reconnaître, sans hypocrisie et dans le respect mutuel, les points de désaccord et les contentieux irréductibles.
– Concrètement, c’est quoi, aujourd’hui, l’AJC ?
Au plan national, c’est une fédération de plus de 50 sections locales, qui compte environ 3000 adhérents. Elle a à sa tête un comité dont la présidente actuelle, succédant à Paul Thibaud, est, depuis quelques mois, le Pasteur Florence Taubmann. Le comité lui-même est constitué de personnalités juives, catholiques et protestantes, parmi lesquelles les Grands Rabbins Gilles Bernheim et René Samuel Sirat. Elle publie une revue d’excellente qualité, « Sens », connue et appréciée par tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin au dialogue judéo-chrétien et largement diffusée.
A Strasbourg, la section a été présidée, durant de longues années, par une éminente personnalité, le professeur Lazare Landau, historien spécialiste des relations judéo-chrétiennes, assisté par les professeurs Bernard Keller et Francis Schlienger. C’est sur leur demande insistante que j’ai accepté de prendre la relève. Un nouveau comité s’est mis en place, mixte, bien entendu : Francis Schlienger a accepté de continuer à en faire partie, aux côtés du professeur Daniel Bodi, de Jean Brousse, Miryam Keller, Claudine Haeffelé, Muriel Lévy et moi-même.
– Peut-on vous demander quels sont les projets de ce nouveau comité ?
Tout d’abord, bien entendu, nous allons nous efforcer de proposer, dans la continuité de ce qui s’est fait jusqu’ici, des conférences et des tables rondes. Et je suis heureuse de pouvoir annoncer d’ores et déjà la prochaine : le jeudi 12 février 2009, aura lieu, en partenariat avec le Cercle Charles Péguy, une conférence à trois voix sur le thème : « Juifs et Chrétiens: pourquoi dialoguer ? », avec les professeurs Armand Abécassis, Michel Deneken et Elisabeth Parmentier, dans un lieu qui sera précisé ultérieurement. D’autre part, au mois de mai, la présidente nationale, Florence Taubmann, fera une conférence à Strasbourg. Nous nous efforcerons de vous proposer des conférences à thème historique bien sûr, mais aussi sur des sujets d’actualité.
Nous souhaitons également instaurer ou renforcer les contacts avec d’autres groupes, à Strasbourg, mais aussi avec les sections de l’AJC à Colmar, à Mulhouse, où le Grand Rabbin Hayoun est actif, et en dehors de l’Alsace.
Une fois par an, a lieu une assemblée générale, qui ouvre un fructueux travail de réflexion et permet des échanges enrichissants au niveau personnel et collectif. C’est ainsi qu’est né le glossaire publié il y a quelques années par Anne-Marie Dreyfus aux éditions du Cerf, qui définit près de deux cents termes, pour la plupart afférents au judaïsme.
Nous voudrions enfin élargir sensiblement le public des adhérents et des sympathisants de l’AJC : l’histoire a montré et continue de montrer combien l’enfermement et le repli sur soi sont néfastes : fondés sur la peur de l’autre, qu’ils cultivent et renforcent, ils entraînent l’égocentrisme sur un plan individuel et collectif, l’illusion que l’on peut capturer la Vérité et s’en faire le seul détenteur. C’est l’attitude qui a prévalu dans l’Eglise jusqu’en 1945, c’est celle qui prévaut dans un certain Islam, et aussi, disons-le, parfois dans notre communauté. Nous avons en commun avec les Chrétiens d’aujourd’hui des valeurs fondamentales, dangereusement battues en brèche par le matérialisme et le vide, par l’individualisme féroce, par la violence clairement affichée ou déguisée, qui constituent trop souvent le socle de nos sociétés. Le moment est venu pour nous, Juifs, alors que l’Eglise a revu de façon spectaculaire sa position à l’égard du judaïsme et qu’elle est en demande par rapport à nous, le moment est venu d’accepter la main qui se tend et d’entrer dans un exigeant dialogue avec les Chrétiens, un dialogue où chacun s’enrichit grâce à l’autre tout en devenant toujours plus conscient de son identité.

Discussion

7 réflexions sur “Amitié Judéo-Chrétienne

  1. bonjour je suis maryvonne je suis françAISE plus exactement<> mais je vis en suisse ,je Chrétienne , amoureuse du peuple Juif, volontaire Tsahal,j’aimerais en savoir plus sur votre association et ce que vous faites pour le peuple Juif ,quels sont les prochaines conférences , peut- être aussi si vous le voulez bien recevoir un exemplaire de votre revue, j’ai un ami Juif qui cherche à parler de son peuple afin de le faire connaitre , et de bannir ces mensonges sur les Juifs introduits dans le monde depuis trop longtemps déjà , et de faire reculer l’antisémitisme en recrudescence actuellement , il est un éléve de Monsieur Armand Abécassis , ici en suisse c’est trés difficile , il ne pas antisémite non mais ils n’aiment pas trop parler des Juifs , sauf bien sur des méssianiques , il y a toute fois quand même quelques personnes qui font quelques exeption , mais ils sont si peu .dans l’attente de nouvelles de votre part recevez madame mes salutations ainsi que tout mes encouragements. Mme ghys. voici mon adresse postale ghys maryvonne david pierre bourquin 1 2300 la chaux de fonds (suisse)

    Publié par ghys | 27 mai 2009, 12:21
  2. Lettre ouverte de François Léotard à Mahmoud Ahmadinedjad 11/07/2006
    Monsieur le Président,
    Franchement, en commençant cette lettre, je n’avais pas envie de vous appeler de cette manière.
    Ce titre implique en effet un minimum de respect.
    Je le fais néanmoins parce que c’est vous qui vous exprimez au nom des Iraniens. Sur les photos, je vous vois devant des foules, des visages, des mains levées.
    Sans doute peut-on y deviner une forme d’enthousiasme, en tout cas d’adhésion.
    Nous avons, en Europe, connu ces foules. C’était un mauvais moment pour nous. Une période tragique dont nous continuons à porter la honte et l’angoisse.
    L’un des peuples les plus cultivés du monde, un peuple qui avait élevé à un haut degré la philosophie, la musique, la poésie, la science, un peuple qui avait étonné ses voisins par son rayonnement avait sombré dans la haine, la folie raciale, l’ignominie.
    Des dizaines de millions d’individus ont subi, dans leur chair leur culture, leur dignité, cette étrange barbarie qui se voulait un ordre nouveau. Ce furent d’abord les propres ressortissants de cet Etat, des Allemands, puis peu à peu les autres, tous les autres…
    On appela cette folie une guerre mondiale.
    Mais ce fut surtout une guerre contre ce qu’il y avait d’humain en nous. Les livres furent brûlés, les enfants déportés et assassinés, les intelligences brisées.
    Tout ce qui faisait l’honneur de l’homme fut piétiné. Et puis…
    Et puis, j’en viens à vous : une partie de l’espèce humaine, le peuple juif, fut destiné à l’enfer. Oh, je vous le concède, une petite partie.
    Ce n’était ni les plus nombreux, ni les plus riches, ni même les plus influent.
    C’étaient des hommes et des femmes qui avaient porté très longtemps et très loin leur foi, leurs questions sur le monde, sur Dieu, sur la nécessité de vivre ou de souffrir, sur le bonheur d’aimer. Généralement, ils fréquentaient les livres. Ils réfléchissaient beaucoup, ils ne comprenaient pas pourquoi on ne les aimait pas, pourquoi on les appelait des « sous hommes » des Untermensch, pourquoi on les considérait comme des insectes… Ils furent pourchassés dans toute l’Europe, pendus, fusillés, brûlés…
    Vous savez parfaitement tout cela, mais je l’évoque devant vous pour trois raisons au moins :
    – La première, c’est que nous (je dis « nous », c’est une façon de parler) n’accepterons pas que ça recommence. Je ne suis pas juif, mais les Juifs sont, comme les Perses mes frères en humanité.
    – La seconde, c’est qu’ils ont le droit, comme vous, comme moi d’avoir une patrie. Que ce soit la France ou Israël ne change rien à l’affaire.
    – La troisième raison ne vous plaira pas. Mais tant pis : c’est qu’ils apportent au monde (et probablement c’est cela que vous voulez « rayer de la carte ») c’est une conception de l’homme et de son destin qui a enrichi plusieurs siècles de civilisation, et qui fait honneur au peuple juif comme à l’Etat d’Israël.
    Monsieur le Président, vous avez le droit d’être nationaliste. Vous avez le droit d’être fier de l’histoire du peuple perse. Vous avez le droit d’être croyant et de prier le Dieu « clément et miséricordieux » comme il est dit au début de chaque sourate du Coran.
    Vous pensez avoir le droit de voiler les femmes, de torturer les opposants, d’emprisonner les journalistes qui vous contredisent, de condamner à mort des enfants mineurs, de persécuter vos minorités.
    Mais vous n’avez pas le droit de porter sur Israël le regard trouble, imbécile et haineux qui accompagne vos discours. Car il me semble que vous haïssez dans cet Etat la libre parole, la diversité des partis, le rôle de l’opposition, l’indépendance de la justice, la recherche universitaire et sans doute aussi… le courage.
    C’est-à-dire tout ce que nous sommes en droit d’admirer.
    Les hommes qui ont organisé la réunion de Wannsee où fut décrété l’anéantissement des Juifs d’Europe sont tous morts aujourd’hui. Naturellement, comme chacun d’entre nous, vous suivrez ce destin.
    Je souhaite seulement que pour vous-même, pour le peuple perse, pour les jeunes enfants d’Iran ou d’Israël qui vous survivront, il ne vienne à personne l’envie d’aller cracher sur votre tombe.
    François Léotard, le 11 juillet 2006.

    Publié par albert | 25 juin 2009, 02:07
  3. monsieur benhamouche ali le président
    de assocition lechrististianisme staldi akbou06200 (w) bejaia algerie
    b.p.n049C.AKBOU HOP 06200 (w) bejaia algerie
    n°compte
    b.a.d.r .dz.al.n°compte 003-00358-118491201033/26

    son excellence monsieur henneur de venir par la presente ,selliciter, votre haute bien veillance ,et veus pris de bien vouloir prendre en consideration ma demande en vus de m’accerder
    charity enquête le christtianisme et diffusion des enseignments de’lechrististianisme en algerie nous espérons que vous contribuer ala construction l’église en algerie wilaya bejaia DAÏRA AKBOU COMMUNE IGHREM et la diffusion de lechrististianisme donation et le premier petit pour le d’nquête lechrististianisme l’église et à la diffusion et a’l en d’nquête lechrististianisme en algerie arrondi de la dontion vous et nous espérons que vous apprécierez égalment la contribution de l’église diffuser le christtianisme prophéte (messie) je te demande de l lire attentivment afin de tirer prophéte messie
    et que tu accomplisses,de maniére par fait ,la priére qui représente le lien entre La vie éternelle
    que Dieu nous accorde sa clémence st sa miséri corde.
    Le cahier des charges, clauses et conditions générales établi à la même date que le devis estimatif, spécifiait que la construction serait mise en adjudication. Les adjudicataires devaient établir leur solvabilité et leur capacité et fournir un cautionnement en immeubles ou en argent égal au trentième de l’adjudication. L’adjudicataire paierait les frais d’adjudication. Il était tenu de se pourvoir de tout l’outillage nécessaire, de se conformer strictement aux plans du projet, d’avoir un nombre suffisant d’ouvriers. Tous les matériaux employés seraient de première qualité et reçus avant emploi. Si l’administration ordonnait quelques modifications ou changements, l’entrepreneur serait tenu de se conformer à l’ordre reçu. Pour l’exécution du travail on lui accordait un délai de 2 ans et devrait garantir ses travaux pour un an. Les paiements seraient faits au fur et à mesure de l’avancement des travaux jusqu’à concurrence des 9 dixièmes des travaux exécutés. Le dernier dixième ne serait payé qu’après le délai de garantie d’un an et la réception définitive des travaux aurait lieu dix mois après entier achèvement.
    Parmi les conditions particulières, notons l’obligation d’employer les terres des terrassements en remblais dans l’église et aux alentours, l’établissement des fondations sur des pieux en chêne d’une longueur de 4m et une circonférence de 0,60 m au moins au milieu. Les pieux seraient à une distance de 0,80 m. Les têtes des pieux seraient reliées par des moises en orme de 0,20 m sur 0,12 m. Au dessus des moises, on établirait un béton de 1.60 m de hauteur sur 1 m de largeur. Le poids de l’édifice devait être d’un million de kilogrammes alors que le soubassement pourrait porter un million huit cent vingt quatre mille kilogrammes. Le sable employé serait du sable fin sans terre; le mortier composé de deux cinquièmes de chaux vive et de trois cinquièmes de sable; les briques seraient des briques blanches de Dunkerque ou rouges de Merville, de première qualité, bien cuites et sonores. Les carreaux seraient des carreaux hydrauliques mosaïques de première qualité. Les bois de la charpente seraient en sapin neuf rouge du nord ou en chêne du pays bien droits , sans aubier ni noeuds vicieux, les planches du plancher, de la couverture en bois blanc du pays de 0,027m d’épaisseur, les ardoises anglaises de 1ère qualité de 0,18m sur 0,36m avec 4 à 5 mm d’épaisseur;
    Des prescriptions minutieuses ,de même type, sont établies pour le plomb ,le zinc, le fer, le bois de menuiserie employés. Il en est de même pour les plafonds, la peinture, la vitrerie.
    Pour éviter l’écartement des murs, on prévoyait à chaque contrefort un tirant en fer rond à l’intérieur de l’église, en fer plat dans la maçonnerie.
    Il s’engagea aussitôt à commencer les travaux avant le 25 septembre, à terminer les fondations pour le 1er novembre, la maçonnerie et la couverture pour le 1er octobre à, livrer l’édifice entièrement terminé pour le 1er septembre
    Il y avait à compter:
    164,90 m3 de terrassement, 13.44 m3 de bois de chêne pour pieux, 6. 50m3 d’orme, 154kg de boulons de fer, 131,33m3 de béton, 32,79m3 de maçonnerie au dessus du béton, 28m² de greneries en pierre de Stinkal, 0,32m3 de pierre de Stinkal pour le socle de la porte, 1,60m² de taille de pierre, 5 m² de pierre de Marquise pour la porte d’entrée et le tympan, 6.40m de marches à l’entrée de la porte, un palier en pierre de stinkal de 2,50m sur 0,80m, 7m de marches en pierre à l’entrée du choeur ,290m² de maçonnerie de briques, 20m3 de supplément pour maçonnerie du clocher,80 m² d’enduit en ciment, 77 ,57m² d’enduit en ciment avec moulures, 340,29m² de plâtrage intérieur, 165,47m² de plafond;
    une rosace en terre cuite de 1,90m de diamètre pour le portail, un balcon en terre cuite de 1,80m, 11,50m3 de sapin rouge et o,77m² de chêne pour charpente, 286 m² de couverture en ardoises anglaises et 18,88m² d’ardoises de sujétion, 50 kg de plomb, 141 kg de zinc, 121,18m² de carreaux mosaïques, 13,72m² de carreaux rouges;
    une porte d’entrée, trois portes, deux autres portes, deux fenêtres et une porte pour la sacristie, 30,72m de plancher, 21 marches d’escalier de tribune avec contremarches, 21 marches d’escalier du clocher sans contremarches, 800m de plancher pour les archivoltes des plafonds;
    600 kg de gros fer forgé pour tirants, 300 kg de fer de sujétion, 37,40m² de vitrerie montée . Il estimait qu’on donnait trop d’importance à la croisée du grenier et pas assez à la rosace, que le soubassement du clocher était trop élevé et l’étage du clocher trop bas, que le choeur était un peu trop court, les croisées trop grandes, trop larges surtout, que le comble rabattu était d’un mauvais effet, se prêtant mal à l’arrangement de la voûte intérieure (faire un pignon était préférable), que la voûte de la nef était un peu trop haut placée pour la solidité de la charpente, qu’il vaudrait mieux la faire descendre jusqu’à la naissance des cintres des croisées, qu’il faudrait descendre au moins de 0,50m les chaînes d’encrage afin de neutraliser les mouvements possibles.
    On tint compte de ces observations. On diminua la croisée du grenier et on augmenta la rosace, on diminua de 0,30m le soubassement du clocher et on augmenta d’autant l’étage des cloches. Le choeur fut allongé de 0,40m, la largeur des croisées réduite de 0,20m. 0n supprima le comble rabattu et on le remplaça par un pignon. Enfin on descendit la voûte jusqu’à la naissance des cintres des croisées.
    autorisé continu concentration un souscription don , donation aumône bénéficiaire pour construction un l’église (prophéte messie)
    est possible d’investir la majeure partie de sa vie dans les futilités. Mais Jésus nous rappelle ce qui est vraiment important. Besoin d’un profond besoin d’amour et de tolérance, et le besoin de s’épanouir et de participer pleinement à la vie. Avez-vous besoin de faire de nouvelles en profondeur l’expérience du pardon de Jésus-Christ? Pensez-vous que vous avez payé pour la réponse à la mort de Jésus sur la Croix?
    Il n’y a qu’un seul qui peut nous donner l’amour idéal, l’amour vrai: Dieu. Dieu est amour, nous le disons. Mais comment peut savoir si le
    A travers le Seigneur Jésus et de devenir invisible à l’œil. En Jésus Christ, nous trouvons la preuve de l’amour pur. Jésus a dit: «Pas plus de l’amour de sa vie pour ses amis. (Jn 15,13) » C’est l’image de la pure passion et l’amour de Jésus sur la croix, donnant sa vie pour nous.
    Jésus nous a montré que l’amour ne se mesure pas par pure sentiments, mais dans le service et de sacrifice. Forgiveness est absolue. Sur la croix, Jésus a prié: «Ô Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. (Luc 23: 34)« Avez-vous jamais demandé pourquoi Jésus a résisté à cette souffrance? Alors, pourquoi souffrir beaucoup?
    Dieu a le péché au sérieux. Erronée et doit être expié pour le paiement en totalité. Jésus est brutalement battu et exécuté, parce que c’est le prix du pardon de nos péchés énormes.
    Avec la mort du Christ pour nous, et Dieu nous donne le pardon de la perfection, un pardon. Cependant, nous avons besoin de recevoir par la foi.
    Nous pouvons profiter de la liberté de l’amnistie.
    Jésus n’a pas fini dans la tombe. Il a passé glorieux, éternel et parfait. Live forever. La mort peut ne pas être touchés. Nous pouvons rencontrer le même sort. Puis a envoyé pour nous, parce qu’il a envoyé.
    Ans après la résurrection de Jésus, et a vu John et son ami: « Quand je l’ai vu, et est tombé à ses pieds comme mort. Et puis placé sa main droite et m’a dit: n’ayez pas peur. Je suis le premier et le dernier des organismes vivants. J’ai été mort, et a laissé entendre, je suis toujours en vie, je J’apprécie les clés de la mort et l’enfer. (Résurrection 1: 17-18)  »
    Le meilleur espoir de la vie éternelle n’est pas, en ajoutant que ceux qui ont trouvé la mort et est ressuscité des morts. Il détient les clefs de la mort et n’a pas pu être envoyé à nous et nous aimons aussi les morts! Par Jésus Christ, et nous pourrions être seulement un au revoir et à bientôt!
    Nous pouvons éprouver la vie éternelle.
    Jésus frappe à la porte. Il nous invite à ouvrir notre cœur à grande échelle. Il veut profiter de son amour pour l’amnistie pure et à une vie nouvelle, et l’abondance de l’éternel. Le recours à Dieu seul.
    Nous avons le droit d’exprimer notre confiance dans ce que Jésus a fait pour nous ces mots:
    je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je pense que vous avez envoyé votre Fils unique, Jésus, mourir pour les péchés à ma place. Je pense qu’il est passé, pour vivre éternellement, et me donner la vie éternelle. Ne pas me pardonner ce que j’ai fait. Donnez-moi un coeur nouveau , et son coeur net. Je vous présente ma vie. orientation. enseigne-moi à faire tout ce que vous voulez et de suivi tous les jours de ma vie. Je vous remercie pour la réponse à ma prière, Amen.

    Hé, ma chère, que j’ai de bonnes nouvelles de Dieu, qui veut que vous le savez, comme le dit la Bible: Ainsi, pour l’amour de Dieu que le monde si bien que son Fils unique pour mourir ne croit pas à tout, mLa nouvelle naissance de votre refus, je veux dire, vraiment, votre refus de l’amour de Dieu, et cela signifie également que vous contrôlez-vous dans le lac de l’éternel châtiment de feu éternel préparé pour le diable et ses anges et le Seigneur Ciecolha Bnfajp bouche. Il est vrai que Dieu est amour, Il est vrai aussi que la mort du méchant, mais heureux Btobthm et de revenir à elle, mais elle est aussi un Dieu saint ne peut pas nier le fait que Sa Sainteté et sa haine du mal. Alors maintenant, il vous laisse libre de choisir soit d’aller au feu éternel préparé pour le diable et ses anges, ou de venir à Christ et à accepter sa mort Albdeli Vtnju vous pour toujours et à recevoir la vie éternelle.
    ais ait la vie éternelle. Jésus-Christ « n’est pas un autre salut. Comme aucun autre nom donné sous le ciel parmi les gens doivent se débarrasser de la« Actes des Apôtres 4: 12. Est « le chemin, la vérité et la vie » L’Evangile selon Al-Bashir, Jean 14: 6. « Je suis le pain de vie. Il est interdit d’accepter la faim, croyez-moi il n’y a jamais Parches » L’Evangile selon Al-Bashir, John 6: 35.
    Par conséquent, je l’invite Seigneur et fidèle à vous-même « , avoue avec votre bouche le Seigneur Jésus et croire en ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts trouvés. Estime que le coeur de la métropole et est reconnu par la bouche de salut »
    Apôtre Paul une lettre aux Romains 10: 9-10

    3 – Dieu aime chaque Kliqth .. Il ne préfère pas l’un sur l’autre, ou les personnes de plus de l’autre, mais tous égaux devant lui .. « Ce n’est pas un Juif, ni Grec. Abdul et pas gratuit. Ce n’est pas un homme et une femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ » message de l’Apôtre Paul aux Galates, la population de 3: 28.
    Vous ne pouvez pas faire tout ce qui fait Dieu vous aime, vous aime plus ou moins. C’est parce que l’amour de Dieu dépend de la nature de l’endroit où « Dieu est amour ». Le Dieu que l’amour n’a pas de nous parce que nous méritons d’amour « , mais Dieu est l’amour entre nous que nous sommes, après des pécheurs, Christ est mort pour nous, » le message de l’Apôtre Paul aux Romains 5: 8.
    Le christianisme des autres religions, l’avantage de la notion de « bénédiction » .. Toute Dieu que nous méritons libre.

    4 – Venez donc au Seigneur Jésus Christ que vous. Vous ne pouvez pas changer que pour vous et que vous avez besoin. Mais la Bible est claire en disant que «tout le monde et de remplissage Zagoa ensemble. Slaha ne fonctionne pas et pas un seul», la lettre de l’Apôtre Paul aux Romains 3: 12. Dieu hait l’écrit, mais a décroché un très bon sponsor qui est de faire la même ovins-Béchir, selon la Bible, Jean 10: 11.

    5 – Le Topetk vos péchés et de votre ignorance de la précédente « Dieu ordonna à tous les gens à se repentir pour le temps de l’ignorance bénigne » Actes 17: 30. Il est estimé que seulement vous donne une nouvelle vie: « Si cela était le seul dans le Christ, il est une nouvelle créature. Les choses ont été dépassées. Regardez, tout le monde est devenu un nouveau » message de l’Apôtre Paul à la population de la Deuxième Kurenthus 5: 17.

    6 – Demande de la face de Dieu, comme un père pour nous, pas Diane. Et je sais que Jésus dans les jours de son corps avait été soumis à toutes les expériences et les difficultés que mai-être. Il n’est pas assis dans la tour d’ivoire dans le ciel et des formes d’Aristote loin de tout ce que nous vivons sur le terrain, mais l’intensité de son amour pour nous d’abandonner et a décidé de se joindre à nous: « les enfants Viz mai être impliqués dans la chair et le sang, est également impliqué, ainsi que le » message à Alairanyen 2: 14 . « Par conséquent, il devrait faire comme ses frères, par tous les moyens de nature à être le Président des prêtres et des fidèles à Dieu, même les péchés de son peuple comme des infidèles. Cela, il aurait connu la douleur est évaluée à la nomination d’un vécu, » le message de Alairanyen 2: 17-18
    Par conséquent, il est à la hauteur Dafatna: « parce que nous n’avons pas les prêtres du Président n’est pas en mesure à la hauteur de l’expérience dans Dafatna mais tout comme nous, sans l’accord écrit » lettre à Alairanyen 4: 15.
    Aussi, le Saint-Esprit nomme Dafatna: «L’esprit est aussi nommé Dafatna » message à la population de l’Apôtre Paul, Rom 8: 26.

    7 – Lire la Bible, en commençant par les quatre Balonagel raconte la vie du Seigneur Jésus-Christ sur la terre et de ses travaux et ses miracles et les enseignements. Je sais que Dieu n’a pas de changement dans le chiffre d’affaires a été un «prophète Jacob 1: 17. Et que «Jésus Christ est le nom, aujourd’hui et éternellement » exprimé 13: 8. Il peut interférer avec la vie quotidienne dans des conditions tout aussi rendre la vie des peuples anciens. « Le Seigneur est proche de tous ceux qui l’invite à lui faire. Elles revendiquent le droit. Khaiver la satisfaction au travail et d’écouter Tdharahm Vijlsm » Psaume 145: 18-19

    8 – Demandez à l’Esprit Saint de vous guider au cours de la prière et la lecture de la Bible. « Mais quand l’Esprit de vérité qui est Irushdkm tous les droits parce qu’il ne parle pas de lui-même, mais tout le monde a entendu parler et vous dire les choses à venir», al-Bashir, selon la Bible, Jean 16: 13.

    9 – l’utilisation de la Bible des versets qui touchent le cœur de Dieu dans la prière. Il est écrit que « la parole de Dieu est vivante et efficace, et a passé tous les deux épée à double tranchant et perçant les modalités d’auto-défense, et de l’esprit, des jointures et des idées distinctes Almkhak cœur et d’intention et non pas une créature cachée Qudama tous nus et ouvert aux yeux de celui qui nous » message à Agheiranyen 4: 12-13 Alors, la parole de Dieu dans votre cœur avant de traiter avec Dieu pour lui et Itehrha et sacrée.

    10 – a rejoint le groupe en l’église et de prier pour l’entreprise. L’Église n’est pas une pierre ou de brique, mais le corps du Christ est la tête. « Et tout soumis sous ses pieds et fait de lui la tête à tout pour l’Eglise, qui est le remplissage du corps pour remplir tout le monde dans tous » un message de l’Apôtre Paul à la population d’Ephèse 1: 22-23
    Et que Jésus est la pierre angulaire: « Si, après Velstm des étrangers et des hôtes, mais avec le diocèse de saints et les gens de la maison de Dieu sur la base de deux apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même la pierre angulaire de l’édifice dans lequel tous grandir ensemble dans une structure composite sacré dans le Seigneur », la lettre de l’Apôtre Paul à la population d’Ephèse 2: 19.

    11 – Mettez toute votre vie et votre avenir dans les mains de Dieu, et je sais que, « Sevsalna pour l’amour du Christ. Or le manque ou l’extrême persécution ou la faim ou de nudité ou de danger ou d’épée», une lettre de l’Apôtre Paul aux Romains 8: 35. Il a déclaré que le Seigneur Jésus dans le monde vous sera serré. Mais je fais confiance a submergé le monde, « al-Bashir, selon la Bible, Jean 16: 33.
    12 – mais il a promis qu’il allait nous donner sa paix: «Je vous laisse la paix. Salamé vous. Pas comme le monde donne, je vous donne. Vos coeurs ne sont pas perturbés et intimidés par » L’Evangile selon Al-Bashir, John 14: 27. « La paix de Dieu, qui conserve l’esprit qui conserve toutes vos cœurs et les pensées dans le Christ Jésus » dans le fichier.
    De toute évidence, nous sommes à votre disposition à toute information qu’il juge utiles.
    Anticipant la possibilité d’une réponse positive, « S’il vous plaît accepter, Monsieur, l’expression de nos meilleurs sentiments

    Publié par Assocition Lechristianisme Astaldi akbou | 2 août 2009, 17:14
  4. Bonjour,
    « Vient de paraître » : « Interroger sa foi. Du calvinisme au judéo-christianisme libéral ». Edilivre. sept 2013. Ce livre est pour grand public.
    L’auteur, professeur de lettres, réformée unitarienne, se pose la question : comment renouveler le christianisme aujourd’hui pour en faire une religion du XXIe siècle ? un peu un « catéchisme pour adultes », comme l’a dit mon préfacier, le pasteur Pierre-Jean Ruff ? Cet ouvrage retrouve les sources juives du christianisme et les met en avant pour un renouvellement du christianisme. Il est décrit aux sites suivants :

    http://marike.over-blog.com/article-457-interroger-sa-foi-du-calvinisme-au-judeo-christianisme-liberal-120291443.html

    http://www.edilivre.com/interroger-sa-foi-marie-claire-weber-lefeuvre.html

    http://actua.unitariennes.over-blog.com/article-interroger-sa-foi-avec-marie-claire-weber-lefeuvre-120275176.html

    Bien cordialement

    Publié par Marie-Claire Weber-Lefeuvre | 25 novembre 2013, 06:38
  5. Pour un monde de PAIX et de l’amitié Judeo-Chrétienne…

    Publié par Kammerer Roland | 6 avril 2015, 20:22

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Janine Elkouby, la nouvelle présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne, AJC « Citoyens Européens pour la Paix / European Citizens for Peace - 3 février 2009

  2. Pingback: Conférence à la CIS: “La Bible pour les Juifs et les Chrétiens: une joie en partage” « Citoyens Européens pour la Paix / European Citizens for Peace - 11 mai 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

juin 2017
D L M M J V S
« Mar    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Les News

  • Vols ✈️ vers les USA 🇺🇸: nouvelles règles de sécurité, pas d’interdiction des ordinateurs 💻. /agences 2 hours ago
  • 14-juillet: Donald Trump a accepté l'invitation d'Emmanuel Macron. Il assistera au défilé militaire sur les Champs-Elysées. /agences 8 hours ago
  • La Corée du Nord veut exécuter l'ex-présidente sud-coréenne Park qu'elle accuse d'avoir voulu tuer Kim Jong-Un. /agences 8 hours ago
  • Décès à 91 ans de l'écrivain anglais Michael Bond, créateur de l'ours Paddington /agences 10 hours ago

Flickr Photos

Selsey Life Boat Station

Compass Plant (Silphium laciniatum)

Squirrel in the undergrowth D50_9462.jpg

Plus de photos
%d blogueurs aiment cette page :