//
you're reading...
intégristes, Islam & Société Civile

La « montée de l’islam politique » constitue une « menace » pour les chrétiens du monde arabe

Dans la plupart des pays du Moyen-Orient certaines lois ou pratiques limitent l'application de la liberté religieuse

S. B. Antonios Naguib, patriarche d’Alexandrie des Coptes d’Egypte et rapporteur général du synode, a évoqué la « montée de l’islam politique » qui, depuis une trentaine d’années, constitue une « menace » pour les chrétiens du monde arabe, rapporte l’agence Zenit . Selon cette source proche du Vatican, « dans cette intervention prononcée à l’ouverture des travaux du Synode, le 11 octobre, le rapporteur général du Synode a souhaité pour ces pays une « laïcité positive » qui distingue le politique du religieux. Devant les pères synodaux et Benoît XVI, présent dans la Salle du Synode, S. B. Antonios Naguib a estimé que « l’islam politique » voulait imposer « un mode de vie islamique à tous les citoyens, quelquefois par la violence ». « Il constitue donc une menace pour tous, et nous devons ensemble affronter ces courants extrémistes », a-t-il ajouté. Il a aussi rappelé que si « l’égalité des citoyens est affirmée dans toutes les Constitutions », dans les États à majorité musulmane, « à part quelques exceptions, l’islam est la religion d’État, et la sharia est la source principale de la législation ».
A ses yeux, les difficultés dans les relations entre chrétiens et musulmans viennent du fait que « les musulmans ne distinguent pas religion et politique ». Il est important d’expliquer « le sens d’une laïcité positive, qui distingue le politique du religieux », a-t-il ajouté en évoquant « le malaise des chrétiens » qui se sentent « en situation de non-citoyens, bien qu’ils soient chez eux dans leurs pays bien avant l’islam ».
« Les chrétiens sont dans leurs pays des ‘citoyens natifs’, membres de plein droit de leur communauté civile », a ajouté S. B. Antonios Naguib. « Leur présence et leur participation à la vie du pays sont une richesse précieuse, à protéger et à maintenir ». « Une laïcité positive permettrait à l’Église de donner un apport efficace et fructueux, et aiderait à renforcer la citoyenneté de tous les membres du pays, sur la base de l’égalité et de la démocratie ».(…) Lire l’intégralité de l’information
Vidéo: Un des principaux experts du Synode des évêques sur le Moyen-Orient, le jésuite Samir Khalil Samir explique les enjeux de cette rencontre qui réunit, du 10 au 24 octobre au Vatican, plus de 200 représentants des différentes Églises du Moyen-Orient


Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

octobre 2010
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Les News

  • Le siège du Parti socialiste à Paris, Solférino, est en vente, annonce son trésorier /lemonde 2 hours ago
  • Flash - Séisme de magnitude 7.1 dans la région de #puebla au #mexique via @LastQuake 2 hours ago
  • Ouragan Maria : un mort et deux disparus en Guadeloupe /agences 3 hours ago
  • "Le devoir de la France est de parler pour ceux qu’on n'entend pas", déclare Emmanuel Macron à l’ONU 3 hours ago

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :