//
you're reading...
Alsace

Mulhouse: 1re Rencontre des militants de l’UOIF de l’Est (Frères Musulmans)

Compte tenu de sa proximité avec les Frères musulmans, le CBSP a des relations fraternelles avec le Hamas

A l’instar de la Rencontre annuelle des musulmans de France au Bourget, l’Association des musulmans d’Alsace basée à Mulhouse, en partenariat avec l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche du Hamas, organise le dimanche 27 juin au Parc-Expo de Mulhouse, la première Rencontre des musulmans de l’Est de la France. Quelque 100 000 flyers sont en cours de distribution dans un rayon de 100 km. Mahfoudi Zaoui, président de Amal a présenté ce vendredi après-midi, les objectifs de la manifestation dont le thème est ‘‘la spiritualité dans nos sociétés modernes » :  »Il s’agit de renforcer les liens entre les musulmans de la région Est et promouvoir les activités culturelles et artistiques ». Par ailleurs, Amal présentera, et sollicitera la générosité des visiteurs, le projet An-Nour, le grand centre comprenant une mosquée, des activités culturelles, sociales, éducatives, commerciales et sportives, dont le chantier a démarré à Mulhouse et qui doit en principe terminé pour le Ramadan 2012. Ce projet est estimé à 9 millions d’euros.
Jeudi 3 juin 2010, six des dix Français qui avaient embarqué à bord de la flottille internationale pro-Hamas sont arrivés à Roissy-Charles-de-Gaulle. Parmi les représentants de la France dans cette affaire figurent sept membres du Comité de Bienfaisance et de Secours du Peuple Palestinien (CBSP), qui compte aujourd’hui 350 bénévoles et une trentaine de salariés. Retour sur une nébuleuse : Le CBSP, l’une des associations spécialisées de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), comprendre la version française des Frères musulmans, souligne Marc Knobel dans un article sur le site du Crif.   Le CBSP est l’un de organisateurs de la 1re Rencontre des militants de l’UOIF de l’Est.
C’est devant le siège du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP), que cinq militants français se sont exprimés le 5 juin pour la presse après leur retour d’Israël, rapporte le JDD. Et d’ajouter Vêtus d’un Tee-shirt arborant le drapeau bleu-blanc-rouge, ces cadres de l’association caritative – tous d’origine arabe – ont témoigné des menaces et des violences dont ils auraient été victimes de la part des soldats israéliens. « Ce fut une expérience “maléfique”, raconte Mouloud Bouzidi, responsable de la section lilloise du CBSP. Nous avons été traités comme des chiens. […] Quid des relations supposées entre le CPSB et le Hamas? Proche de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), l’association est considérée aux États-Unis et en Israël comme un soutien financier du mouvement islamiste.
En 2005, la politologue Fiammetta Venner publie un livre, OPA sur l’islam de France, dans lequel elle met en lumière « la face cachée de l’UOIF ».
Dans une interview donnée à l’Express, elle déclare que «l’UOIF est porteuse d’une radicalité politique, l’intégrisme, et elle est en cela une organisation dangereused’autant plus dangereuse qu’elle prétend incarner un islam majoritaire en France et en Europe » ce qui, d’après elle, est faux.
Fiammetta Venner précise que « l’UOIF bloque toute discussion théologique en se référant uniquement à la doctrine des Frères musulmans. Elle a également une mainmise totale sur le Conseil européen de la fatwa – l’exécutif religieux de l’Union des organisations islamiques en Europe (UOIE), sorte de maison mère basée à Londres – qui émet des avis sur la manière dont les musulmans d’Europe doivent se comporter, des fatwas niant le droit des femmes, rejetant l’avortement, justifiant les attentats kamikazes ». L’auteur revient sur les liens de l’organisation avec les Frères musulmans et sur l’entraide financière : « L’UOIF finance et soutient le CBSP, qui récolte des fonds pour le Hamasorganisation armée palestinienne inspirée par la doctrine des Frères musulmans. Sur une photographie, on peut voir les chefs de l’UOIF montrer comment on peut donner de l’argent pour le CBSP, dont les stands sont bien placés à chaque congrès du Bourget et les tracts, distribués. L’argent est, disent-ils, destiné aux familles des orphelins de Palestine. Mais comment sont morts les parents de ces orphelins? » S’interroge Fiammetta Venner.
En 2003, le CBSP est désignée comme une « entité terroriste » par les Etats-Unis

En 2001, le Crédit lyonnais, qui était alors la banque du CBSP, avait signalé à deux reprises au service anti blanchiment du ministère de l’Economie et des Finances, des mouvements de fonds suspects. L’intérêt porté par les services de renseignement français aux associations caritatives musulmanes d’aide aux Palestiniens s’était alors renforcé.Le CBSP a fait l’objet de plusieurs enquêtes de police en France, portant sur ses transferts d’argent à destination de pays étrangers. Le caractère radical du CBSP a été reconnu par la Cour d’appel de Paris le 1eroctobre 2008 à la suite d’un procès en diffamation perdu (donc) par cette dernière.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

juin 2010
D L M M J V S
« Mar   Juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :