//
you're reading...
Action, intégristes, Islam & Société Civile, Proche-Orient, Religions

La DCRI a reçu le renfort d’agents spécialisés dans la lutte contre les dérives de l’islam sunnite

"Tous les clignotants sont au rouge. La France est sous le coup d'une menace terroriste majeure", a indiqué M. Squarcini, patron de la DCRI

Le centre de renseignements sur le Sahel a été installé, hier à Alger, par les patrons des services de renseignements algériens, mauritaniens, maliens et nigériens. Sa mission : mettre à disposition du centre opérationnel militaire conjoint de Tamanrasset une base de données sur les activités terroristes pour faciliter leur neutralisation. «Des pays étrangers à la sous-région sont en train d’exercer des pressions sur certains membres de la coalition […], les activités d’Al Qaîda sont concentrées surtout dans les territoires du Mali, du Niger, de la Mauritanie et de l’Algérie.[…]», déclare une source proche du dossier, rapporte le quotidien algérien El Watan. L’un de ces « pays étrangers » est certainement la France, qui consacre la moitié de ses effectifs de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur; fusion de la DST et les RG), dédiés au terrorisme, à déjouer les projets d’al-Qaida au Maghreb islamique. Avant même l’enlèvement par Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) de sept employés du groupe Areva, au Niger, le 16 septembre dernier, la DCRI consacrait déjà la moitié de sa force de frappe antiterroriste, soit 150 hommes au bas mot, à déjouer les projets de cette organisation affiliée à la mouvance djihadiste de Ben Laden, explique Le Figaro de ce jeudi (30.09). Et d’ajouter:
« Ces policiers triés sur le volet ont reçu depuis le renfort de plusieurs groupes d’une dizaine d’agents spécialisés dans la lutte contre les dérives de l’islam sunnite.[…] des informations très précises ont été envoyées à Paris. Elles font état du retour imminent en France de moudjahidins formés dans les camps d’Al-Qaida situés sur la frontière pakistanaise. Ces individus ne rentreront certainement pas par des vols réguliers… […] Parallèlement, les prêches des imams sont écoutés avec une attention particulière. La police veut s’assurer que les menaces extérieures n’ont pas de résonance dans les salles de prière et les mosquées françaises.
Le langage de la France a radicalement changé en ce qui concerne les otages au Sahel. Après les menaces à la limite de déclarations de guerre, des responsables français, dont le président Nicolas Sarkozy, l’Hexagone baisse le ton et cherche tout simplement à «entrer en contact» avec les ravisseurs, remarque de son côté L’Expression [Alger). Selon le quotidien; « au point où en sont les choses on peut dire que c’est tout l’Occident qui est en ébullition à cause de la menace terroriste. Alors qu’on parle d’un attentat déjoué en Europe, l’Espagne vient d’arrêter un Américain à Barcelone, accusé d’avoir financé Al Qaîda. Il s’agit d’un individu de 43 ans, Mohamed Omar Debhi de nationalité américaine et d’origine algérienne. Le présumé accusé aurait transmis plus de 60.000 euros par le biais d’un certain Toufik Mizi, recherché aussi pour terrorisme à une cellule d’Al Qaîda au Sahel. »[…]

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

septembre 2010
D L M M J V S
« Août   Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Les News

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :