//
you're reading...
Europe, Hamas, Islam & Société Civile

Une centaine de manifestants ont défilé dans le centre-ville de Mulhouse, arborant des drapeaux du Hamas

Manifestation à Mulhouse contre un supposé autodafé du Coran

Samedi 18 septembre, à Mulhouse, en Alsace, des jeunes ont organisé une manifestation afin de protester contre « une profanation du livre saint ». Selon les informations du site Internet de l’hebdomadaire Le Point, l’appel à manifester a été lancé via SMS par de jeunes gens. Tout a commencé, quelques jours plus tôt, lorsque ces derniers ont découvert une vidéo sur la plate-forme de partage YouTube montrant un homme en train de déchirer et brûler les pages du Coran, le 11 septembre dernier, à New York, sur le site de Ground Zero. « Le Coran a été brûlé en Amérique, manifestation à Mulhouse samedi 18 septembre à 14 heures, place de la Réunion », précisait le message intercepté par les forces de l’ordre. Près de trente personnes, circulant en petits groupes, ont répondu à l’appel samedi dernier, à 14 heures, d’après nos informations. Puis, de jeunes gens ont rejoint le cortège tout au long de l’après-midi. À 17 h 30, plus d’une centaine de manifestants ont ainsi défilé dans le centre-ville de Mulhouse, arborant des drapeaux du Hamas et de la Palestine. D’abord pacifique, la manifestation a vite dégénéré : des jeunes ont saccagé le mobilier urbain sur leur passage. Appelés en renfort, des effectifs de la sécurité publique et des CRS ont dispersé les manifestants. À la suite de ces dégradations, onze personnes dont dix mineurs ont été interpellées. Aucune charge n’ayant été retenue contre eux, elles ont rapidement été relâchées par les forces de l’ordre. Plus tard dans la soirée de samedi, d’autres incidents se sont déroulés dans le quartier sensible des Coteaux. Les policiers ont interpellé et placé en garde à vue trois individus en train de mettre le feu à plusieurs véhicules. Selon les enquêteurs, ces actes seraient liés à la manifestation organisée dans l’après-midi. Le dimanche matin, une quatrième personne mise en cause dans ces violences a été placée en garde à vue.

A Limoges, nous avons vu, ce vendredi, le spectacle à peine croyable, en plein centre-ville, entre 17 et 18 heures, d’un homme, mégaphone à la main, qui lance des appels à la guerre civile, au jihad, cite Christine Tasin: L’individu  affirme qu’il y a entre 10 et 15 millions de musulmans en France, les incite à se révolter contre les Français, qualifiés de « fumiers », attribue le 11 septembre aux Juifs, qualifie la loi contre le voile intégral de raciste, affirme ne pas reconnaître notre code pénal, incite les musulmans à le brûler, etc. Un discours, suivi par plusieurs dizaines de disciples. Voir la vidéo:

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

septembre 2010
D L M M J V S
« Août   Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Les News

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :