//
you're reading...
Islam & Société Civile

Les inquiétudes d’un koweïtien laïc sur l’apathie des Européens contre la poussée islamiste

Au bout d’une ou deux générations, le monde entier, et le monde arabe en premier lieu, regrettera l’Europe telle qu’elle avait été jusque là.

L’actualité de ces derniers mois a encore été marquée par divers problèmes communautaires, qui interrogent sur la place de l’islam en France. On sait la classe politique mal à l’aise avec cette question, la critique de l’islam (rebaptisée à dessein « islamophobie ») étant assimilée (évidemment à tort) à du racisme, remarque un article sur AgoraVox. La seule extrême droite, rejointe récemment par une gauche laïque (mais rapidement assimilée elle-même à l’extrême droite), s’est depuis belle lurette engouffrée sans complexe sur ce thème. Depuis peu cependant, certaines personnalités directement issues de la « communauté musulmane » se font entendre pour protester contre l’apathie des Européens, et les exhortent à défendre leur culture et leurs valeurs contre ce qu’ils qualifient de poussée islamiste. Ahmed Al-Sarraf, un militant de la laïcité au Koweït, s’inquiète aujourd’hui pour le Vieux Continent. Courrier International vient de publier le « coup de colère d’un quotidien populaire koweïtien contre ceux qui dénoncent le racisme européen à l’égard des musulmans alors même qu’ils le pratiquent contre les étrangers dans leur propre pays ».
L’article a été publié originellement dans le journal koweïtien Al-Qabas. Selon Courrier International, Al-Qabas est « certainement le titre le plus prestigieux de ce petit émirat pétrolier. Fondé en 1976, il appartient à cinq grandes familles et constitue donc le porte-voix des intérêts de la bourgeoisie libérale. C’est aussi l’une des tribunes du mouvement démocratique « orange » de jeunes qui s’opposent à la pernicieuse islamisation du pays ».
L’auteur de la tribune est Ahmed Al-Sarraf, un journaliste koweïtien libéral, démocrate, et partisan de la laïcité, qui, en 2009, avait déjà dit son hostilité aux soi-disant représentants de Dieu sur terre : « I have nothing against religion or religious thought. I am against the practice of those who like to act as God’s representative on Earth. They tell me how to drink, how to get married, how to enter the house, how to enter the bathroom, how to have sex, and how to get dressed. The continuous interference in my life is what I oppose. » Fervent partisan de la laïcité dans le monde arabe, il perçoit dans cette valeur le seul accès possible à l’égalité : « I believe in secularism… which strives to separate state and religion. […]
Ce n’est pas un scoop, mais il est bon de le rappeler : au sein même du monde musulman, l’islamisme est combattu et l’idéal démocratique et humaniste que représente l’Europe est loué, et l’on souhaite qu’il soit préservé contre l’obscurantisme et la tyrannie que certains fanatiques veulent y importer.
On imagine bien que le journaliste koweïtien qui a écrit cette tribune pro-européenne ne soutient pas les fascistes présentés dans le reportage de Canal Plus, et pourtant il comprend la colère qu’ils incarnent. On aura tout de suite compris que le problème aujourd’hui en Europe, c’est que bien peu de politiques modérés sont prêts à reprendre à leur compte le discours de ce libéral koweïtien. La gauche ne veut pas « stigmatiser », c’est-à-dire perdre des électeurs potentiels, et l’UMP tient sans cesse un double discours : non à la burqa à l’Assemblée nationale, mais non à son interdiction au Conseil de l’Europe.
Vidéo: L’analyse du maire de Montfermeil Xavier Lemoine, selon lequel les dysfonctionnements sociaux, urbains et économiques, même s’ils ne sont pas à négliger, ne sont pas les causes essentielles des problèmes auxquels nous sommes confrontés dans certaines banlieues. Selon cet élu qui ose parler vrai, sans y perdre le sens de la nuance, la cause principale des problèmes est d’ordre culturel ; elle se situe dans le mode d’éducation de certains immigrants, qui conservent leur mode de vie traditionnel, leur langue, et restent constamment tournés vers leur culture d’origine.

L’article de Ahmed Al-Sarraf, dans le journal koweitien Al-Qabas (traduit par Courrier International)
« L’Europe est parfois appelée le Vieux Continent, mais elle reste la mère de la civilisation moderne, le centre de la culture mondiale et l’incarnation de la conscience internationale. L’Europe, et surtout l’Europe occidentale, joue le role humaniste qui a fait sa réputation et combat le sous-développement en ouvrant grand les bras aux miséreux, aux maltraités et aux opposants pourchassés par des dictateurs. Quand elle défend son identité et sa façon de vivre, nous n’avons pas le droit de nous en offusquer. Elle ne fait que défendre la démocratie et les libertés individuelles contre une pensée religieuse, celle de l’islamisme. Il faut etre objectif pour comprendre les réactions de colère des Européens face à « l’assaut culturel et humain » musulman. Au bout d’une ou deux générations, le monde entier, et le monde arabe en premier lieu, regrettera l’Europe telle qu’elle avait été jusque là. Celle-ci aura été transformée sous l’effet de l’immigration musulmane. Les Européens ont donc raison de s’inquiéter. Mettons-nous à leur place : dans les pays du Golfe, ne nous inquiétons-nous pas de l’influence exercée par les immigrés asiatiques sur nos propres modes de vie ?
Les ghettos musulmans prolifèrent autour des grandes villes européennes, le voile s’y est banalisé, le niqab y progresse jour apres jour et les mosquée y attirent plus de monde que les églises. Il y aurait quarante cinq millions de musulmans en Europe, ce qui ne serait pas si grave s’ils voulaient vraiment s’intégrer. Or beaucoup soutiennent le principe des attentats, les crimes d’honneurs sont courants et les femmes se voient souvent traitées par leurs familles comme si elles étaient encore dans leur pays d’origine. C’est effrayant de voir que ceux qui ont fui les dictatures politiques, militaires ou religieuses voudraient transformer l’Europe en quelque chose qui ressemblerait à ce a quoi ils cherchaient a échapper. Nous écrivons cela simplement afin de nous élever contre la victimisation qui accompagne la défense du droit des musulmans a vivre conformément à leurs convictions. Cela est d’autant plus inacceptable que nous-memes, dans notre propre pays, nous refusons a toutes les minorités, y compris aux Européens, de simplement respirer et ne cessons de vouloir leur imposer nos choix. »

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Les inquiétudes d’un koweïtien laïc sur l’apathie des Européens contre la poussée islamiste

  1. Le Canada commence lui aussi à éprouver des difficultés à l’égard de ces arrivées massives de musulmans, terreau d’une future islamisation politique et religieuse du pays.. Les autorités ne savent pas comment traiter le problème et ne voient pas le problème.. elle sont sourdes aveugles et craignent d’indisposer leur électorat

    Publié par Gérard Mangerel | 1 novembre 2010, 16:13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

juillet 2010
D L M M J V S
« Juin   Août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Les News

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :