//
you're reading...
Hamas

Appel lancé à Hitler; «pour en finir avec les juifs» lors d’une manifestation samedi organisé par Milli Görüs à Istanbul

Des milliers de manifestants ont conspué Israël, samedi 5 juin à Istanbul

En Turquie, plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi dans le quartier de Caglayan, sur la rive européenne d’Istanbul, à l’appel du SP, Saadet Partisi, la vitrine politique de la mouvance islamiste Milli Görüs et du IHH, l’ONG islamiste, un des principaux organisateurs de l’expédition maritime «d’aide» à Gaza. Après avoir exprimé leur colère après la mort de neuf militants turcs pro-Hamas abattus par Tsahal lundi, Les manifestants ont appelé la Turquie au boycott des produits israéliens. Ils ont aussi exhorté le gouvernement à décréter des sanctions contre l’État juif. ‘Maudit soit Israël !’, ‘Israël, assassin !’, scandait la foule, qui exigeait la rupture des relations économiques entre la Turquie et l’Etat juif. ‘Oeil pour oeil, dent pour dent ! ‘ , ‘Nous voulons nous venger !’, ajoutaient les manifestants.
«Hitler, leader mythique, on n’en peu plus, viens à l’aide», pouvait-on également lire, sur une des banderoles déployées, alors que les manifestants brandissaient des drapeaux palestiniens, et fustigeaient Israël. (Vidéo)

A Istanbul lors des derniers jours, des milliers de manifestants, hommes d’un côté, femmes voilées de l’autre, sont venus crier leur rage, souligne Ariane Bonzon, sur Slate.fr. Et d’ajouter:
«Depuis Davos, Tayyip Erdogan et son gouvernement se sont progressivement radicalisés sur la question. Le premier ministre turc multiplie les sorties contre Israël, ce qui libère la parole contre l’allié militaire de la Turquie, jusqu’ici intouchable. Exemple? Les propos de Bulent Yildirim, le Président de l’IHH justement, qui compare le traitement des Palestiniens par Israël à l’extermination des juifs d’Europe. «Hitler a installé des camps de détention en Europe. Maintenant, le sionisme crée un camp de prisonniers en Palestine» déclarait-il récemment reprenant une rhétorique bien connue du Hamas dont l’IHH a reçu les représentants à deux reprises au moins en 2006 et 2009. La flottille pour Gaza ne peut dès lors pas avoir été constituée, sans au moins l’accord tacite du ministère turc des Affaires étrangères d’autant que Tayyip Erdogan a plusieurs fois répété que la levée du blocus de Gaza était une priorité pour le gouvernement turc.»

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

juin 2010
D L M M J V S
« Mar   Juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Les News

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :