//
you're reading...
Alsace

Benabdellah Soufari, ancien président du CRCM Alsace: L’UOIF [proche des frères Musulmans/Hamas] aura bientôt son palais à Mulhouse

Benabdellah Soufari: "Le fait que l’association « AMAL » (donc l’UOIF) devienne propriétaire privé du lieu de culte avec l’argent de tous les musulmans est une injustice flagrante"

Le coup de gueule de Benabdellah Soufari, ancien président du CRCM Alsace sur son site cfcm. tv: «  »Cette mosquée-cathédrale comme son coût exhorbitant (9 millions d’€) interpelle. Surtout lorsqu’on sait que ce nouvel édifice ne correspond en rien aux besoins réels des Mulhousiens de confession musulmane. Mulhouse compte déjà 5 grandes mosquées ». Extraits de l’article:
« […] Pourquoi la ville a-t-elle fait de l’UOIF un propriétaire privé ? Que se cache-t-il derrière cette manœuvre ?
Un bail emphytéotique liant la ville de Mulhouse et l’association Amal aurait dû s’imposer comme il s’était imposé pour le projet de la mosquée Koba de Mulhouse-Bourtzwiller, afin de poser des garde-fous quant à l’utilisation partisane et proprement commerciale de ce lieu privé.
La réponse coule de source : en échange d’un soutien électoraliste et de l’obtention d’une future tribune politique au sein même de cette future « mosquée-cathédrale », la ville de Mulhouse a accepté de faire de cette mosquée une propriété privée de l’UOIF, qui pourra influer sur les votes de ses grands électeurs lors des élections du Conseil Régional du Culte Musulman d’Alsace.[…] Samedi 24 janvier 2009, la première pierre de la mosquée-cathédrale « An Nour » a été posée, rue d’lIlzach à Mulhouse.
Le porteur du projet est l’association AMAL (association des musulmans d’Alsace) affiliée à l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). AMAL, ardents militants, sont les fers de lance d’une nouvelle stratégie de l’UOIF, laquelle consiste à consolider ses bases économiques, financières et politiques à travers des projets de constructions privées de lieux de culte un peu partout en France. Nous ne parlerons pas de l’idéologie que véhicule AMAL ou l’UOIF, mais nous nous contentons de décrypter, à travers l’exemple mulhousien, la triste réalité de leur jeu d’échec, de mettre en lumière leur scène théâtrale en dissipant le brouillard artificiel qui aveugle bon nombre de musulmans et la classe politique locale et nationale.[…] »

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Benabdellah Soufari, ancien président du CRCM Alsace: L’UOIF [proche des frères Musulmans/Hamas] aura bientôt son palais à Mulhouse

  1. Désoler d’utiliser ce tribune pour un tiut autre message.
    Merci de le lire,c’est très IMPORTANT.

    UN IMAM VICTIME D’UNE TERRIBLE INJUSTICE. AIDEZ NOUS A SORTIR NOTRE FRERE ALI DE CETTE SITUATION INSOUTENABLE.

    Je vous joins le mail suivant pour vous faire part de la situation de notre frère Ali Yashar qui subit une injustice sans précédent dans ce pays républicain. Voici maintenant 6 ans que cet ancien imam de la mosquée d’Argenteuil plus connue sous le nom de « mosquée Dassault » est assigné à résidence pour des motifs qui n’ont aucun fondement juridique. Ali est aujourd’hui oublié de la communauté musulmane. Aucune personne ne daigne se soucier de son affaire alors qu’il est au centre d’une manipulation manifeste montée de toutes pièces par des gens sans scrupules, voulant par là même sa déchéance.

    Petit rappel historique….
    Ali Yashar était un imam et un orateur de talent qui avait pour habitude de remplir la mosquée de fidèles lors de ses prêches où il appelait la jeunesse à revenir en masse à la religion musulmane. En effet, Ali entretenait une relation privilégiée avec la jeunesse venue des banlieues voisines d’Argenteuil soucieuse de découvrir notre religion.

    Notre frère, Ali Yashar, avait pour seul objectif de former et d’éduquer ces jeunes dans le droit chemin avec un impact bénéfique sur le comportement de ces jeunes avec son travail d’éducation (sagesse, bon comportement).

    La suite de l’histoire est malheureuse et triste. Une note sera envoyée aux renseignements généraux, pour dénoncer les prêches de l’imam et pour le qualifier de danger pour la république française en l’accusant d’être le chef de la mouvance salifiste en île de France alors que notre frère s’efforçait de faire le bien et d’éduquer ces jeunes afin qu’ils adoptent un comportement irréprochable en s’appuyant sur notre noble prophète : il était question de science et de savoir et non pas de haine. C’était un message de paix qu’il transmettait aux fidèles tout comme notre religion nous y invite.

    Témoignages ….
    Des articles de presse, « des mobilisations à Mende de nons musulmans », « un député s’exprime », « la DST reconnaît une erreur », « un dossier judiciaire vide », « la responsable de l’hôtel dit de Ali qu’il ne pourrait pas faire de mal à une mouche », « un responsable des renseignements généraux, écarté après avoir pris position pour Ali », « Rachida Dati reconnaît une erreur sur la personne et qualifie l’affaire d’Ali de dossier politique laissé aux oubliettes ». » Un député regrette qu’on est utilisé ce pauvre monsieur à un moment ou il faisait bon de montrer certains imams soit disant rigoristes pour s’attirer les faveurs de l’opinion publique « .

    Situation actuelle….
    Ali Yashar a encore changé de résidence, à la suite de la très forte mobilisation de certains pour dénoncer ce qui s’avère être une erreur judiciaire et une honte pour la France (pays des droits de l’homme). Les autorités ont encore décidé de changer le lieu d’assignation à résidence. Ali est éloigné, coupé de sa famille et de ses enfants.
    Six ans d’errance, loin de tout à tel point que la dépression l’affaiblit. C’est terrible de voir comment un de nos frères souffre et que notre communauté ne fait rien pour l’aider, c’est affligeant !

    Que faire aujourd’hui….
    Nous, jeunesse musulmane, nous demandons à tous les acteurs associatifs et surtout aux associations qui ont pour vocation à représenter les musulmans de France, de prendre leurs responsabilités face à cette injustice. La vie d’un homme et de sa famille est en péril.

    Si vous voulez nous aider quelque soit l’aide: Financiere, avocat, presse, articles, petitions, courriers de répresentants associatifs.

    Contactez le collectif  » aidez Ali Yashar au
     » 06 12 72 69 89 « .

    Une nouvelle toute fraiche vient de nous parvenir. Le ministère de l’intérieur aurait décidé de mettre Ali Yashar dans le prochain vol Paris-Bagdad c’est à dire dans deux semaines. Il faut se mobiliser faites tournez le message.

    Publié par Lahcene | 24 février 2010, 11:21

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

décembre 2009
D L M M J V S
« Nov   Jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :