//
you're reading...
Hamas, intégristes, Proche-Orient

Khaled Mashaal affirme que le Hamas alloue la plupart de ses ressources financières à des fins militaires et non à la reconstruction

Khaled Mashaal (droite) à la conférence des partis arabes à Damas (Site Internet Filisteen al-’An, 12 novembre 2009)

Khaled Mashaal, le chef du bureau politique du Hamas à Damas, est récemment revenu sur les positions politiques du mouvement. Le 12 novembre, rencontrant plusieurs participants de haut rang à une conférence des partis arabes à Damas, il a souligné à plusieurs reprises que le Hamas poursuivrait la voie de la « résistance » (cf., le terrorisme) et a noté que la plupart des fonds ainsi que des efforts du Hamas dans la bande de Gaza étaient alloués à des fins militaires, rapporte Intelligence and Terrorism Information Center. Ci-dessous les extraits des propos de Mashaal (selon le site Internet Al-‘An Filisteen):
« […] Le Hamas ne reconnaîtra jamais Israël et n’abandonnera pas « la résistance »: « Nous ne reconnaîtrons pas Israël, nous ne renoncerons pas à la résistance, nous nous accrochons à chaque centimètre du sol palestinien, toutes les autres déclarations sont des manoeuvres politiques. » (Munawara en arabe) […] La plupart des efforts du Hamas dans la bande de Gaza sont investis dans des préparatifs militaires : « En surface, [les déclarations dans la bande de Gaza] se réfèrent à la réconciliation [entre le Hamas et le Fatah] et à la reconstruction, cependant, ce qui n’est pas révélé est que la plupart des fonds et des efforts du Hamas sont investis dans la résistance et les préparatifs militaires… Nous sommes absorbés par la résistance. »[…] Le Hamas, qui a des difficultés financières, a besoin de contributions pour « la résistance : » Khaled Mashaal a appelé les partis arabes à lever des fonds afin de préparer l’étape suivante de la « résistance » [cf., le terrorisme anti-israélien], puisque le Hamas fait face à des déboires financiers. Il a averti contre le fait de conditionner le soutien financier au Hamas à l’exécution d’attaques terroristes par la « résistance » car, selon lui, « l’argent est investi dans la préparation pour intensifier ‘la résistance‘. »[…] »
Les remarques de Khaled Mashaal contredisent directement « la campagne de sourires » qu’il mène envers l’Occident. 2 Il a souligné à plusieurs reprises l’adhésion du Hamas à sa stratégie de « résistance » comme moyen principal pour « libérer » toutes les terres palestiniennes, son refus total de reconnaître Israël et son empressement à accepter une « solution provisoire » sous la forme d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967 comme une manoeuvre politique visant à atténuer l’isolement politique du Hamas. Les remarques de Khaled Mashaal réfutent une des conclusions principales du Rapport Goldstone : Le Rapport a accusé Israël d’être responsable de la détresse de la population palestinienne dans la bande de Gaza, tandis qu’il a complètement passé sous silence la responsabilité du Hamas.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2009
D L M M J V S
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :