//
you're reading...
Alsace

Semaine d’amitiés islamo-chrétiennes, du 12 au 22 novembre en Alsace

Une pièce, écrite en 2002 par Patrick Pouchelle

Un riche programme d’animations célèbrera la semaine d’amitiés islamo-chrétiennes, du 12 au 22 novembre en Alsace, rapporte les Dernières Nouvelles d’Alsace. Pour la première fois depuis l’origine de ces rencontres entre plusieurs religions monothéistes, une pièce de théâtre illustrera des échanges très symboliques. « François et le sultan », texte écrit par Patrick Pouchelle, un auteur contemporain, vivant à Paris, qui suit à distance des cours à la faculté de théologie de Strasbourg. La rencontre entre saint François d’Assise et le sultan Malek El Kamel, en 1219, en Egypte, qui n’eut jamais de témoin, est narrée dans cette pièce,

qui sera produite par des acteurs et musiciens chrétiens et musulmans sous la direction du metteur en scène, Sören LENZ qui après des études de Théologie, Philosophie et Linguistique, est pasteur des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine (E.P.A.L.).

Contexte historique :

Il y a les officiels : Thibaut le chef de l’armée chrétienne, Pélage le légat du pape ; il y a les Hospitaliers : les engagés, les convaincus ; il y a les femmes pour le lit, la table, les corvées ; il y a les soldats du rang, les soldats de toujours dressés à obéir ; et puis il y a les grands : François et le Sultan.

Les grands nous les entendrons peu, leur dialogue est resté secret dans l’Histoire vraie, lors de la 5ème croisade, en 1219, à Damiette en Egypte. Dans cette fiction, nous resterons dans les coulisses de cette rencontre, avant et après les batailles, avec les assiégeants sous les remparts et dans les antichambres du palais. Nous resterons au niveau des hommes ordinaires. D’un côté ceux qui s’inquiètent et craignent l’inconnu ; de l’autre, certains combattants du terrain qui, après l’insulte, s’étonnent de la valeur de l’autre et cherchent le dialogue..

Ce qui est sûr c’est que François d’Assise a rencontré le Sultan Malek El Kamel. Ni martyre, ni conversion mais un dialogue ouvert dans le respect. En apparence, rien n’est changé. Il y aura encore 4 croisades. Du XIII° au XXI° siècle ce sont toujours les mêmes questions et les mêmes défis : ignorer ou rencontrer, craindre ou faire confiance ?

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2009
D L M M J V S
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :