//
you're reading...
Islam & Société Civile, Religions

Les adolescents français manifestent une vision « islamisée » du fait religieux

Pour les élèves, le seul vrai obstacle au “vivre-ensemble”, cest lextrémisme religieux

Pour les élèves, le seul vrai obstacle au “vivre-ensemble”, c'est l'extrémisme religieux

Les adolescents français sont plus ouverts que leurs homologues européens à l’enseignement des religions à l’école. Ils se montrent à la fois tolérants vis-à-vis du pluralisme religieux, et en même temps manifestent une vision « islamisée » du fait religieux, remarque le quotidien La Croix. C’est l’une des données de cette passionnante enquête sur la religion dans l’enseignement, menée à l’initiative de l’Union européenne et dont neuf sociologues français rendent compte pour la première fois dans cet ouvrage: « Les Jeunes, l’École et la Religion« , sous la direction de Céline Béraud et Jean-Paul Willaime, publié chez Bayard.
Le premier résultat est plutôt réconfortant : les jeunes incarnent une manière décomplexée de vivre le pluralisme religieux. Mais lorsqu’on les interroge sur la religion, la grande majorité pense d’abord à l’islam, signe de l’importance prise par cette religion, pourtant minoritaire, dans l’actualité médiatique, souligne La Croix.
Quelle place la religion occupe-t-elle à l’école ? L’ouvrage « Les Jeunes, l’École et la Religion » analyse les résultats d’une grande enquête menée auprès de milliers de jeunes Européens. Une étude des programmes, du rôle et des difficultés des professeurs complète les enseignements tirés des différents points de vue des élèves. Extraits:
À la question : “Comment, à votre avis, des personnes de religions différentes peuvent-elles vivre ensemble ?”, les élèves semblent avoir intégré de façon normative les règles de tolérance et de pluralisme. Leurs maîtres mots sont le “respect” et la “tolérance”.
La tolérance est à la fois l’acceptation positive des différences, mais aussi un droit à l’indifférence : “Il s’agit d’un problème de tolérance. Chaque personne a le droit de penser ce qu’elle veut et de ne pas être jugée en fonction de ses croyances religieuses. Il s’agit simplement de faire abstraction de nos différences et d’accepter l’autre tel qu’il est”, comme l’explique cette jeune fille juive.
De ce fait, pour les élèves, le seul vrai obstacle au “vivre-ensemble”, c’est l’extrémisme religieux assimilé à la bêtise, ce que souligne ce jeune catholique : “Quand on est extrémiste ou borné, on ne voit que sa religion et rien d’autre. Quand on est tolérant, ouvert, il n’y a pas de souci.”

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

octobre 2009
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :