//
you're reading...
Islam & Société Civile

Taslima Nasreen : “La lutte contre l’islamophobie est un instrument au service des islamistes”

Des millions de fondamentalistes exigeaient que je sois lapidée

Des millions de fondamentalistes exigeaient que je sois lapidée

Elle ne cesse de se battre pour le droit des femmes et contre les fanatismes religieux. Depuis 1994, sa tête est mise à prix par les islamistes du monde entier. Malgré les menaces et les difficultés dues à l’exil, Taslima Nasreen poursuit sans relâche son combat en faveur de la liberté d’expression et de l’émancipation des femmes et des musulmans face à l’obscurantisme. Son témoignage est saisissant, souligne France-Soir dans l’introduction de l’entretien avec Taslima Nasreen, réalisé par Alexandre del Valle. Extraits:
« […] Il ne doit y avoir aucune limite à la liberté d’expression ! En tentant d’assimiler la critique des religions à la « diffamation » ou au « racisme », ce texte [ndlr, la résolution du 27 mars 2008 émis par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui limite la liberté d’expression en cas d’« islamophobie »] signe l’arrêt de mort de la liberté d’expression – une liberté fondamentale dont découlent toutes les autres formes de liberté. Les Nations unies renforcent par là les fondamentalistes, qui veulent maintenir le monde musulman dans l’obscurantisme. Ils légitiment ainsi les Etats qui musellent la liberté d’expression et qui se dotent de lois antiblasphème parfois sanctionnées par la peine capitale. La lutte contre l’« islamophobie » est un instrument politique au service des islamistes visant à faire taire ceux qui dénoncent leurs crimes. Etonnamment, il est permis de critiquer le christianisme, le judaïsme, l’hindouisme, le bouddhisme et d’autres « ismes », mais l’islam, lui, reste intouchable ![…] Je critique toutes les religions ! Y compris l’hindouisme fondamentaliste lorsque les musulmans ou les intouchables en sont les victimes. Mais quand je critique d’autres religions, personne ne me menace de mort et on en parle moins ! Car les autres tolèrent la critique. Certes, ce ne fut pas toujours le cas, mais au XXIe siècle, seuls les musulmans se comportent ainsi. Or la critique de l’islam est nécessaire, surtout pour les musulmans qui devraient se battre pour la laïcité et la sécularisation.[…] » Lire l’intégralité de l’interview

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

octobre 2009
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Les News

  • Le siège du Parti socialiste à Paris, Solférino, est en vente, annonce son trésorier /lemonde 2 hours ago
  • Flash - Séisme de magnitude 7.1 dans la région de #puebla au #mexique via @LastQuake 2 hours ago
  • Ouragan Maria : un mort et deux disparus en Guadeloupe /agences 3 hours ago
  • "Le devoir de la France est de parler pour ceux qu’on n'entend pas", déclare Emmanuel Macron à l’ONU 3 hours ago

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :