//
you're reading...
Europe

Yahia Gouasmi, président du « Parti anti-sioniste de France »: « La France est occupée par le sionisme, nous sommes là pour libérez la France » (Vidéo)

Dieudonné et Yahia Gouasmi, président de la Fédération chiite de France (Centre Zahra), aux élections européennes du 7 juin sous les couleurs d’un Parti antisioniste (PAS)

Dieudonné et Yahia Gouasmi, président de la Fédération chiite de France (Centre Zahra proche de l'Iran), aux élections européennes du 7 juin sous les couleurs du Parti anti-sioniste de France"

L’ex-humoriste Dieudonné a annoncé qu’il présenterait au moins cinq listes « anti-sionistes » aux européennes, pour lesquelles il part en campagne avec l’ancien membre du Front national Alain Soral. Lui même prendra la tête de cette liste en Ile de France. A la fin mars dernier, Dieudonné avait déjà affirmé pour justifier son choix:  
« Les électeurs auront le choix d’un vote anti-sioniste clairement affirmé, qui ne se cache pas. Le but de sa liste sera également de se battre « contre ce repli communautaire. Il faut que la République retrouve son sens et que nous chassions toutes les organisations mafieuses du type le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), de la République« .
« Il est possible que nous soyons présents dans toutes les régions, cinq en tous cas« , a déclaré Dieudonné lors d’une conférence de presse (le 23 avril 2009) depuis la scène de son théâtre de la Main d’Or à Paris aux côtés d’Alain Soral et Yahia Gouasmi, président du « Parti anti-sioniste de France », selon l’AFP. « La France est occupée par le sionisme, nous sommes là pour libérez la France » a déclaré Yahia Gouasmi (voir la vidéo), président de la Fédération chiite de France (Centre Zahra proche de Téhéran).

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Yahia Gouasmi, président du « Parti anti-sioniste de France »: « La France est occupée par le sionisme, nous sommes là pour libérez la France » (Vidéo)

  1. La présentation d’une liste antisioniste n’a rien de critiquable en soi. Le projet politico-social que constitue le sionisme peut ne pas faire l’unanimité. Il est nécessaire d’en débattre (la preuve en est que la question divise). L’amalgame est trop souvent fait avec la remise en question de l’existence de l’état hébreu pour fermer la porte au dialogue. Il ne s’agit pourtant pas de cela. Il s’agit du sort des populations arabes vivant dans la région face à la colonisation (d’ailleurs le terme de colonisation n’existe plus, de nos jours, que dans cette région du monde) et de la sécurité d’Israël. La paix dans cette région du monde pour deux peuples (tout aussi légitimes) a un prix. Le gouvernement Israélien devrait faire plus de compromis, il en a les moyens.

    Publié par Frederique | 7 juin 2009, 02:42

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Le président du Parti Anti-Sioniste (PAS) s’est distingué en recevant Kemi Seba et des représentants du MDI (août 2008 / vidéo) « Citoyens Européens pour la Paix / European Citizens for Peace - 4 mai 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

avril 2009
D L M M J V S
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :