//
you're reading...
Islam & Société Civile

De vives tensions subsistent encore autour de la mosquée de La Paillade [Montpellier]

Pour plusieurs fidèles habitués de ces soubresauts, la manifestation dhier pourrait constituer la première étape vers une émancipation totale des musulmans de la tutelle municipale

Pour plusieurs fidèles habitués de ces soubresauts, la manifestation d'hier pourrait constituer la première étape vers une "émancipation totale des musulmans de la tutelle municipale"

Source: Midi Libre 24 Avril 2009 | Hier [ndlr, jeudi 23.04], un groupe d’usagers du lieu de culte, qui revendique la nouvelle présidence de l’association gestionnaire, a ainsi manifesté dans la rue contre l’ancien président Lhoussine Tahri et l’imam Mohamed Khattabi. Ils reprochent au premier sa mauvaise gestion et au second d’être à l’origine de la division de la communauté musulmane de La Paillade. Des accusations réfutées en bloc par les intéressés qui assurent être toujours largement majoritaires chez les fidèles. Parallèlement à ce conflit, qui aura une traduction judiciaire, un nouveau « Comité des musulmans de la ville, qui n’a rien à voir avec l’Association des Franco-Marocains », a décidé d’organiser, aujourd’hui [vendredi 24 Avril], un rassemblement devant la mairie afin de demander « le droit de construire une vraie mosquée », détachée de la tutelle des collectivités locales et particulièrement de la Ville, propriétaire du site pailladin. Les responsables de ce comité assurent agir de manière « indépendante » et vouloir « davantage de transparence ». Deux affirmations que les manifestants d’hier soir, qui revendiquent le soutien de plusieurs associations du quartier, ont vivement contestées. Assis devant les portes (fermées) de l’hôtel de ville, les fidèles ont attendu qu’Hélène Mandroux les rencontre. Une délégation de cinq personnes a été finalement reçue. « Nous lui avons donné en main propre notre lettre élaborée en commun. Elle a assuré que nous aurions une réponse par courrier d’ici une ou deux semaines », a relaté Fargi Allal, un des leaders de la contestation d’hier après-midi. L’imam Khattabi semblait, lui, très optimiste : « La mairie s’est rendu compte que nous étions nombreux. Désormais, il faut nous préparer en cas de réponse positive à nos revendications. »

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

avril 2009
D L M M J V S
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Les News

Flickr Photos

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :