//
you're reading...
Alsace

Le Point: Le « sentiment d’abandon » des Strasbourgeois, après la violence des anti-Otan


Source: Le Point 5 Avril 2009 | Le quartier du Port du Rhin, ses 1.577 habitants, sa cité « sensible » et ses commerces qui ferment les uns après les autres… Cette zone industrielle adossée à l’Allemagne n’est pas à proprement parler le coin le plus touristique de Strasbourg. Pourtant, depuis dimanche matin, des centaines de curieux viennent photographier les dégâts causés par les casseurs de la manifestation anti-Otan : le poste de douane, la pharmacie ou l’hôtel Ibis, tous ont été réduits en cendres. « La pharmacie, c’est tout ce qui nous restait », se lamente Doris, la cinquantaine, devant la carcasse calcinée du bâtiment, taguée de slogans révolutionnaires – « No border, no nation » ou « Honneur aux camarades de la Rote Armee Fraktion » [fraction armée rouge, organisation d’extrême gauche d’Allemagne de l’Ouest durant les années 1970]. « Même le distributeur d’argent, ils l’ont brûlé. Déjà qu’on n’habite pas un quartier chouette… Pour faire les courses, on est obligé d’aller en Allemagne ! »[…) Lire l’intégralité de l’article

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

avril 2009
D L M M J V S
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :