//
you're reading...
antisémitisme, Génocide, Islam & Société Civile

Belgique: un professeur de religion islamique accusé de négationnisme

LExécutif des musulmans de Belgique, linstitution qui désigne les professeurs de religion islamique, a lui aussi évoqué de possible sanctions. Le négationnisme est un délit. Nos enseignants doivent sinscrire dans le respect de la Constitution et des lois, a déclaré un de ses responsables.

L'Exécutif des musulmans de Belgique, l'institution qui désigne les professeurs de religion islamique, a lui aussi évoqué de possible sanctions. "Le négationnisme est un délit. Nos enseignants doivent s'inscrire dans le respect de la Constitution et des lois", a déclaré un de ses responsables.

LeVif.be 17 mars 2009 | Un rescapé des camps qui racontait son histoire à des élèves de l’Athénée Bruxelles 2, à Leaken, a été pris à partie par un professeur de religion islamique, qui lui a dit que son récit était « largement exagéré », selon la presse francophone. Henri Kichka avait été invité par la direction de l’Athénée à raconter son histoire et celle de sa famille à 150 élèves de secondaire vendredi passé. Et cette fois, l’école a décidé de filmer son récit vu que « les témoins disparaissent; nous voulons garder des traces », selon la direction. Pendant la rencontre avec les élèves, un prof de religion islamique semble relativiser le témoignage. Interpellé par des élèves et des profs, il finit par déclarer que le récit d’Henri Kirchka est « largement exagéré », provoquant un chahut. Lundi, les syndicats ont revu les cassettes de la rencontre. « Nous avons retranscrit les propos tenus. A nos yeux – mais ce n’est pas à nous d’en juger -, l’auteur fait siennes les thèses négationnistes de Roger Garaudy, qu’il cite », soulignent les syndicats. L’affaire ne restera pas sans suite, assurent la direction de l’école et l’Exécutif musulman, qui désigne les professeurs de religion islamique. Une enquête administrative a été ouverte. (GFR)
Henri KICHKA [photo]
Il est né le 14 avril 1926 à Bruxelles. En mai 1940, avec ses parents, ses deux soeurs, il fuit en France. Après avoir été internés dans les camps d’Agde et Rivesaltes, ils sont revenus en Belgique pour y être arrêtés par la Gestapo le 3 septembre 1942 durant la première grande rafle. Après 8 jours d’internement à la Caserne Dossin de Malines, ils sont déportés vers Auschwitz le 12 septembre 1942 par le IXème convoi qui comptait 1000 personnes (dont 228 enfants). Ses deux soeurs seront gazées et brûlées à Auschwitz. Sa mère suivra le même sort. Son père et lui séjourneront quant à eux durant 33 mois dans différents camps de travaux forcés = Sakrau, Klein-Mangersdorf, Tarnowitz, Sint-Annaberg, Shoppinitz, Blechhammer (Auschwitz IV). Ils ont participé à la Marche de la Mort jusqu’à Gross-Rosen et Buchenwald où ils ont été libérés le 11 avril 1945. Malheureusement son père y laissera sa vie.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

mars 2009
D L M M J V S
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Les News

Flickr Photos

%d blogueurs aiment cette page :